République du Tchad
Unité - Travail - Progrès

Plaidoyer pour un pacte national de croissance et social

BICHARA DOUDOUA

L'année qui s’achève aura été particulièrement éprouvante pour les chefs d’entreprises de notre pays et les membres de notre Organisation Patronale. La crise financière aigüe qui sévit dans notre pays n’a, en effet, épargné aucun secteur d’activité et a ralenti considérablement l’élan économique. Qu’à cela ne tienne, en sa qualité de creuset d’entreprises assujetties aux impôts et taxes diverses, le CNPT n’a pas cessé de faire entendre, autant que se pouvait, la voix de ses adhérents.

Fidèle à son positionnement force de propositions aux côtés de l’Etat, le CNPT a répondu présent à toutes les rencontres organisées pour examiner des voies et moyens de sortie de crise. Du huis clos à Amdjarass avec le Chef de l’Etat, au Forum des investisseurs à Abu Dhabi en passant par la Table Ronde de Paris, le CNPT a apporté autant que faire  se  pouvait  sa contribution à la réflexion et à la mobilisation des partenaires et des ressources. Par-dessus tout, l’organisation patronale a fait une proposition concrète relative au pacte économique et social. En effet, ce concept novateur  s’appuie sur une évaluation lucide du passé national dans la conduite du développement et également sur l’identification des défis actuels et futurs du pays en matière de développement.

Dans ses principaux axes, il convient de veiller à la "forte concordance" entre le contenu du Pacte économique de croissance et les grandes lignes directrices du PND 2017-2022, car les deux devront être "ancrés sur une vision holistique et intégrée du développement économique et social". Ainsi, le pacte national économique se présentera donc comme le socle sur lequel le gouvernement compte s’appuyer pour mettre en œuvre son nouveau modèle économique.

Il vise à renforcer le dialogue  par  l’institutionnalisation  des  cadres  et  mécanismes adéquats de concertation  et  d’échange  entre  les  partenaires sociaux. Il constitue, de ce fait, un cadre de responsabilité privilégié et un outil de renforcement du dialogue social. Le Pacte rassemble les parties prenantes en vue d’établir des alliances de partenariat stratégique autour d’objectifs et d’actions visant à projeter le futur commun de la société,dans le domaine économique et social. Il est basé sur une logique de partenariat pour le développement et prend appui sur les engagements de tous  les  partenaires  sociaux  en  faveur  des  objectifs  d’une croissance durable et forte, et d’une répartition équitable des fruits du développement. Il s'agit aussi d'instaurer un climat d'affaires sain, de faciliter l'acte d'investir et de réduire le poids de l'informel. Pour  résumer ses objectifs, le pacte à conclure entre le gouvernement et ses partenaires socio-économiques, que le CNPT appelle de tous ses vœux, vise à accélérer les réformes économiques, à promouvoir la concertation professionnelle et le développement industriel et à améliorer le climat des affaires et le développement humain.

Le Pacte "établit des engagements de chacune des parties pour réaliser  solidairement  les objectifs de croissance pour les prochaines années, et ce, en intensifiant le processus de création d’emplois et de richesses". Dans ces engagements, le syndicat des travailleurs s’accorde à préserver un climat social stable, tandis que les organisations patronales s’engagent à favoriser la préservation et la création de l’emploi et à œuvrer au développement de l’investissement productif, créateur de richesses. Les  pouvoirs  publics,  pour  leur  part,  doivent  s’engager,notamment,  à  assainir  le  climat  des  affaires  pour favoriser l’expansion des entreprises. A ce titre, le gouvernement envisagerait de faire de l’amélioration du climat des affaires et de l’investissement, le "fer de lance"de ses politiques en matière de développement  économique,  par  une  levée  de  toutes  les contraintes entravant le développement de l’entreprise et de l’acte d’investir.

Pour permettre à ce Pacte de produire tous ses effets, il faut lui adosser un mécanisme de suivi et d’évaluation dont la mission principale est de suivre la réalisation des principaux objectifs et engagements fixés dans ce document. Dans l’espoir que ce vibrant plaidoyer ait l’assentiment des plus hautes autorités de la République, nous souhaitons à tous nos adhérents et partenaires une bonne et heureuse année 2018.

BICHARA DOUDOUA
Le Président

A propos

Le CNPT est le creuset des entreprises et les organisations professionnelles qui joue dans le domaine des relations tripartites un double objectif à savoir d’une part assurer la représentation de ses membres et leur rôle dans le développement économique et social du pays et d’autre part promouvoir un cadre de gestion optimale pour les entreprises.

Newsletter

Rejoignez les milliers de personnes qui recoivent périodiquement notre bulletin d'informations. Restez connecter

Contacts

BP : 134, Ndjamena-Tchad.

Tel : +235 22 52 40 56

        +235 22 52 25 71

E-mail: info@cnpt-tchad.org